Être apprenti dans l’artisanat

AVENIR
INSPIRATION

SCROLLEZ POUR LIRE L’ARTICLE

Être apprenti dans l’artisanat

AVENIR
INSPIRATION

Pour se former aux métiers de l'artisanat, il est possible d’intégrer une entreprise en apprentissage pendant deux ans ou plus. Un moyen de découvrir le monde du travail tout en terminant ses études, avec parfois la promesse d’une embauche à la clef.

Image

Je finis mon apprentissage demain”, sourit Mélina Lortholary. Elle vient d’achever quatre années d’apprentissage dans le domaine de la pâtisserie et va être embauchée en tant que responsable de toute la création pâtissière d’une entreprise au Blanc dans le Centre-Val de Loire. Après un bac pro dans la restauration, elle a souhaité se lancer dans l’apprentissage dans le domaine de la pâtisserie et ne regrette pas son choix. “L’apprentissage, c’est un très bon moyen de découvrir comment fonctionne une entreprise en plus des cours théoriques. On voit le quotidien, on apprend ce que c’est d’avoir un salaire et des responsabilités…”, explique Mélina, “ça fait grandir rapidement !”.

Voie royale vers l’emploi, la formation par apprentissage constitue une garantie contre le chômage, un investissement pour nos territoires et une réponse efficace pour pallier le manque de main d’œuvre qualifiée des entreprises artisanales.”, abonde de son côté le président de CMA France, Joël Fourny et d’ajouter : “Elle doit son efficacité aux méthodes pédagogiques spécifiques développées par le réseau des CMA (Chambre des métiers et de l'artisanat) et à la large couverture géographique de nos 137 centres de formation qui permet une grande proximité avec les jeunes. Actrices naturelles de l’apprentissage en France, les CMA forment chaque année plus de 110 000 jeunes dans ses CFA (Centre de formation d’apprentis). Elles contribuent, au quotidien, à proposer aux apprentis des parcours de formation performants et accompagnent des artisans engagés dans la formation par apprentissage.

De fait, en l’espace de quatre ans, avec en général une semaine de cours et deux semaines passées dans l’entreprise, Mélina a pu faire ses armes dans le domaine de la création pâtissière et elle vient d’obtenir un CDI dans l’entreprise où elle a terminé de se former. Elle va donc gérer une équipe, avec de nouveaux apprentis qu’elle va à son tour former. “C’est l’avantage de l’apprentissage. La transmission des savoirs. Mon maître d’apprentissage m’a appris énormément de choses et je pense que tout cela marche parce qu’on se fait confiance mutuellement. Pour moi, maintenant, l’entreprise c’est un peu comme une seconde famille”.

600 formations

Chaque année les 110.000 personnes qui réalisent un apprentissage dans le domaine de l’artisanat en France se forment aux 250 métiers recensés et peuvent avoir accès à pas moins de 600 formations du CAP à Bac+3 ainsi qu’à 400 diplômes. Ce sont les 137 CFA qui permettent à tout un chacun, dès la fin du collège, d'avoir accès au monde de l’entreprise tout en suivant des cours théoriques à côté.

Image

Se former par apprentissage, c’est se construire un parcours adapté et avoir l’opportunité de se former en touchant un salaire, de se créer un réseau professionnel ou encore de voyager. Sur ce dernier point, le réseau des CMA, par l’intermédiaire de ses CFA, est investi depuis de nombreuses années dans les échanges européens et l’internationalisation des parcours de formation. 2 000 apprentis, jeunes diplômés et formateurs participent annuellement à des projets de mobilité. Investissement sur l’avenir, l’apprentissage constitue le cœur de la transmission des savoir-faire des métiers de l’artisanat et est inscrit dans l’ADN même des artisans. De plus, d’après notre dernière étude sur le choix d’orientation des jeunes, 88 % voient les métiers d’artisanat comme des métiers d’avenir et qui rendent heureux”, étaye ainsi Joël Fourny.

À Linsdorf et à Hégenheim en Alsace, Jérôme Kuentz, gérant de deux entreprises d’automobiles, compte 16 salariés et tous sont issus de l’apprentissage. En ce moment, il y a quatre apprentis dans son entreprise, suivis par trois maîtres d’apprentissage. L’un des derniers apprentis en carrosserie va être embauché en CDI après cinq ans d’apprentissage. “Quand je prends un apprenti, je ne regarde pas tellement son bulletin de notes. Je regarde plutôt son potentiel en tant que spécialiste de l’automobile. Est-ce qu’il a une mobylette ? Est-ce qu’il connaît déjà des petites choses en réparation ?” relate Jérôme. Il raconte ensuite l’histoire d’un collégien qui était en décrochage scolaire, qui avait quelques idées noires et qui, grâce à l’apprentissage, a réussi à se faire embaucher, a été élu meilleur apprenti de France et dirige aujourd’hui un garage. “L’expérience est l’excellence”, dit ainsi Jérôme.

Et pour ceux qui hésitent encore à se lancer, le réseau des CMA est largement engagé dans le dispositif prépa-apprentissage, une étape qui permet de découvrir les différents métiers de l’artisanat et qui conduit vers le contrat d’apprentissage pour plus de 60 % des jeunes qui en ont bénéficié. C’est une vraie réussite ! Le réseau des CMA a accueilli plus de 25% des effectifs nationaux, soit près de 13 000 jeunes qui ont pu envisager un diplôme et se former à un métier de l’artisanat quelle que soit la période de l’année.”, confie Joël Fourny. Pour le faire savoir, les CMA organisent de nombreux événements à destination des jeunes et du grand public qui permettent de se renseigner sur les formations dispensées dans les centres de formation du réseau des CMA et sur les multiples opportunités offertes par le secteur : campagnes de communication, portes ouvertes des CFA, webinaires, rencontres avec les formateurs, visites d'établissements et d’autres événements encore.

Article publié le 14-09-2022

AVENIR
INSPIRATION

Sur le même sujet

image

Pierre, jeune ébéniste dans la région parisienne, nous a confié quelle est sa vie entre l'école et l'atelier de son employeur. Il nous raconte en quoi consiste l'apprentissage qu'i ...

Lire la suite

INTERVIEW
INSPIRATION

Vidéo - L'apprentissage : Pierre, ébéniste entre l'école et l'atelier

image

Jade participe au dispositif Campus 2023 qui propose des apprentissages dans le cadre de la Coupe du monde de rugby 2023 à laquelle elle participe. Une façon de créer de nouveaux m ...

Lire la suite

INTERVIEW
AVENIR
INSPIRATION

Vidéo - L’apprentissage : Jade, rugbywoman et apprentie à Campus 2023

Diagoriente est une startup d’Etat de la DGEFP en partenariat avec Id6 et la DINUM Services du Premier ministre
HCCMinistere TravailDgefpGrand PlanBeta GouvPE1J1SSCId6

L'ACTU DE DIAGORIENTE

Pour tout savoir de nos formations et des nouvelles fonctionnalités que nous ajoutons régulièrement, abonnez vous à la newsletter (1 par mois) :

NOUS CONTACTER

Une question, une suggestion d’amélioration ou un message sympa à nous transmettre ?